Découvrez le 8 mai au travers de son histoire en France

Le 8 mai est une date qui revêt une importance historique majeure, principalement en raison de deux événements qui se sont produits à des moments différents dans l’histoire.

Soldat

Les 2 dates marquantes

Fin de la seconde guerre mondiale en Europe

Le 8 mai 1945 marque la fin officielle de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Ce jour est connu sous le nom de « Jour de la Victoire en Europe » (ou VE Day en anglais).

C’est le jour où les forces alliées ont accepté la capitulation sans condition des forces nazies, mettant ainsi fin à la guerre en Europe.

Des célébrations massives ont eu lieu dans de nombreuses villes à travers le monde pour marquer la fin de l’un des conflits les plus dévastateurs de l’histoire.

Fin de la guerre d’Indochine

Le 8 mai 1954, la bataille de Diên Biên Phu a pris fin avec la victoire décisive des forces vietnamiennes communistes dirigées par le général Vo Nguyen Giap contre les forces françaises.

Cette bataille a marqué la fin de la guerre d’Indochine, un conflit dans lequel les forces françaises ont combattu les nationalistes vietnamiens pour maintenir le contrôle de leur colonie en Indochine.

La défaite française à Diên Biên Phu a conduit à des négociations qui ont abouti aux accords de Genève, mettant fin à la guerre d’Indochine et ouvrant la voie à l’indépendance du Vietnam.

En résumé

Le 8 mai est important à la fois pour la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe et pour la fin de la guerre d’Indochine, marquant ainsi des moments cruciaux dans l’histoire mondiale du XXe siècle.

Le 8 mai en France

Une commémoration de la victoire contre les nazis

Le 8 mai est célébré principalement en commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, qui a été officiellement déclarée le 8 mai 1945 lorsque les forces nazies ont capitulé.

Cette date est connue sous le nom de « Victoire en Europe » ou « VE Day ».

Le 8 mai aussi un jour férié

Le 8 mai est un jour férié en France depuis 1953, à l’initiative du président Vincent Auriol.

Chaque année, des cérémonies commémoratives sont organisées dans tout le pays pour rendre hommage aux victimes de la Seconde Guerre mondiale et pour célébrer la libération de la France de l’occupation nazie.

Des cérémonies dans toute la France

Les cérémonies du 8 mai comprennent généralement des dépôts de gerbes aux monuments aux morts, des discours officiels, des défilés militaires et des défilés de vétérans.

Des commémorations spéciales ont lieu à Paris, notamment au célèbre Arc de Triomphe, où le président de la République française dépose traditionnellement une gerbe de fleurs sur la tombe du Soldat Inconnu.

Commémoration de certaines valeurs démocratiques

En plus de commémorer la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 8 mai est également l’occasion de rappeler les valeurs de paix, de liberté et de démocratie pour lesquelles tant de personnes ont lutté et ont sacrifié leur vie pendant la guerre.

Remise en cause du 8 mai par le président Giscard d’Estaing ?

Une remise en cause elle-même remise en cause

Il n’y a pas de déclaration publique du président Valéry Giscard d’Estaing remettant en cause le 8 mai en tant que jour de commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Valéry Giscard d’Estaing a été président de la République française de 1974 à 1981.

Pendant son mandat, il a pu avoir des opinions ou des idées sur divers sujets, mais il n’y a pas de preuve tangible indiquant qu’il ait remis en question la commémoration du 8 mai.

Le 8 mai est une date significative pour le Monde entier

Il est important de noter que le 8 mai est une date historique très significative en France et dans le monde entier, et sa commémoration est profondément ancrée dans la mémoire collective pour honorer les sacrifices et la victoire des forces alliées sur le nazisme en Europe.

Toute tentative de remise en question de cette commémoration susciterait probablement des réactions fortes de la part de la population française et des historiens.

VGE favorable tout de même à la suppression de jours fériés, surtout au mois de mai

Valéry Giscard d’Estaing, président de la République française de 1974 à 1981, a évoqué à plusieurs reprises la possibilité de supprimer certains jours fériés, y compris le 8 mai, dans le cadre de mesures visant à améliorer l’économie française.

Au début de son mandat, Giscard d’Estaing a proposé une réforme du calendrier des jours fériés dans le but de stimuler l’économie. Il a suggéré de supprimer un certain nombre de jours fériés jugés excessifs, y compris le 8 mai, pour accroître la productivité économique.

Mais une forte opposition à l’époque à cette idée

Cependant, cette proposition a été très controversée et a rencontré une forte opposition de la part de divers groupes, notamment des vétérans de guerre, des syndicats et des organisations politiques.

Face à ces réactions, Giscard d’Estaing a finalement abandonné son projet de supprimer le 8 mai en tant que jour férié.

Donc changement de pied du Président

Bien que Giscard d’Estaing ait envisagé la possibilité de remettre en question l’existence du jour férié du 8 mai dans le cadre de ses politiques économiques, cette proposition n’a finalement pas été mise en œuvre et le 8 mai reste un jour férié en France, consacré à la commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut